Notre autonomie

01

Autonomie hiérarchique

02

Autonomie budgétaire

03

Autonomie morale

01
Autonomie hiérarchique

Dans ses pouvoirs d’enquêtes policières, le BIPA relève de l’autorité du directeur du Service de police de la Ville de Saint-Jérôme. Dans toute autre matière, le BIPA relève de l’autorité du directeur général de la Ville de Saint-Jérôme. Rien ni personne ne peut l’influencer.

02
Autonomie budgétaire

Pour la réalisation de son mandat, le BIPA bénéficie d’un budget annuel de près d’un million de dollars. Ce budget est stable, récurrent et croît de façon proportionnelle à celui de la Ville de Saint-Jérôme. Le BIPA ne peut être soumis à des coupures ou compressions budgétaires susceptibles d’affecter ses activités et opérations. Les dépenses du BIPA sont comptabilisées dans les opérations du Service de police de la Ville de Saint-Jérôme.

03
Autonomie morale

Le BIPA veille à ce que ses opinions, conclusions, jugements et recommandations soient impartiaux et considérés par les autres comme impartiaux, sans ingérence politique.

Si vous croyez que la conformité coûte cher,
redoutez encore plus la non-conformité…