icône catégorie Paroles d’experts

La surveillance des travaux : bénéfique?

30 jours – 30 collaborateurs : Partie 3
29 octobre 2019
30 jours – 30 collaborateurs : Partie 4
1 novembre 2019
Partagez ce blogue










Submit
30 octobre 2019 | 1 Min de lecture |
Vues

par

Kathy Baig

Appuyé par 15 organismes dont le BIPA, l’OIQ a demandé au gouvernement de profiter de la révision de la Loi sur les ingénieurs pour rendre obligatoire la surveillance des travaux sur les chantiers.

Les bénéfices ?

  • Santé et sécurité

Il a été démontré que l’absence de surveillance des travaux a parfois eu des conséquences graves sur la sécurité des personnes. Dans certains cas, c’est la santé des usagers d’un bâtiment qui a été mise en péril par des ouvrages qui n’avaient pas été construits selon les plans et devis.

  • En avoir pour son argent

Pour les consommateurs dans le domaine de l’habitation ou pour les contribuables qui financent les infrastructures de nos collectivités, la dimension économique est importante. Les municipalités doivent par exemple obtenir des produits à la hauteur des fonds publics investis.

Comparativement aux coûts des défauts qui ne sont pas corrigés à la source, les coûts de la surveillance restent modestes. Investir en surveillance, c’est comme investir en prévention dans le domaine de la santé : on en mesure les bénéfices à long terme!

La surveillance est déjà répandue. Mais une obligation permettrait d’encadrer les plus laxistes.

N’enverrait-elle pas aussi le message que le contrôle de la qualité, c’est important?

 

Pour suivre la série sur LinkedIn, vous pouvez suivre le mot-clic 30collaborateursBIPA.

Lire aussi : Lorsque ne pas mal faire ne suffit plus

Lire aussi : Corruption and Reputational Risks


Pour signaler toute irrégularité en matière de passation de contrats ou tout manquement à l’intégrité à la Ville de Saint-Jérôme :

ligne de signalement BIPA

450-431-0031

Formulaire de signalement en ligne >